Sur le toit du monde

Sur le toit du monde12 Juillet 1998, cela fait un mois que la France vit au rythme du football, au rythme de la Coupe du Monde, de SA coupe du Monde.

Ce soir, les Bleus affrontent les brésiliens, tenants du titre,  en finale au Stade de France.
Un Stade chauffé à blanc, et sans nul doute aux couleurs de l'équipe de France.

Malgré cela, les Bleus font office d'outsider devant l'armada Brésilienne emmenée par Rivaldo, Léonardo, Roberto Carlos et évidemment Ronaldo, avant-centre star qui enfile les buts comme des perles depuis son arrivée en Europe, et qui vient de remporter, six mois plus tôt, le Ballon d'Or France Football 

En ce début de match, les bleus mènent clairement les débats, et malmènent le milieu de terrain Auriverde malgré deux action franches des brésiliens, Fabien Barthez réponds présent.
Les attaquants Français et notamment Stéphane Guivarch se créaient également de belles occasions mais en vain.
 
À la 26e minute et suite à un ballon mal négocié par Roberto Carlos, pressé par Christian Karembeu, les brésiliens concèdent un corner.

Emmanuel Petit, le gaucher, s'affaire à tirer ce corner.

Zinédine Zidane, au point de penalty, surprend par sa vivacité et prend le dessus sur Léonardo, un peu laxiste sur son marquage et qui tarde donc à monter au duel.

Le stade exulte, la France mène 1-0 face à des Brésiliens abasourdis, le reste du match sera à sens unique tant les bleus semblent invincibles en ce soir de Juillet.

Découvrez dans un nouveau billet l'histoire du duel au sommet entre Il Fenomeno et le gardien Français, Fabien Barthez.

Rédigé le  6 oct. 2020 13:05 dans Blog  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site